menu

Que cherchez-vous?

 

 

VISUALISER LE POTENTIEL

Imaginez-vous sur votre moto, dans votre décapotable, l'air sur votre visage, de magnifiques paysages défilants sous vos yeux. Petite-Rivière-St-François est le lieu idéal pour vos escapades à moteur. Prenez le volant et engouffrez la route. Vous serez charmé!
L’Association touristique, économique et culturelle travaille à mettre en valeur les attraits de Petite-Rivière-Saint-François. Le fleuve St-Laurent, ses berges et sa zone intertidale exceptionnelle où plusieurs variétés d’oiseaux nichent; le parc des Riverains, sa plage; la montagne, ses sentiers de randonnées et Le Massif de Charlevoix; le village de Petite-Rivière-Saint-François plus vieux lieu de peuplement de Charlevoix riche en histoires avec la construction de nombreuses goélettes, ses pêches à anguilles, ses personnages haut en couleurs, son écrivaine Gabrielle Roy, sa comédienne Guylaine Tremblay et son athlète olympique Dominique Maltais.  L’ATEC veut mettre en valeur cette  culture riche et authentique  par le développement d’activités attractives pouvant bénéficier à l’ensemble de la communauté ainsi qu’à ses commerçants.
       

L’Association touristique économique et culturelle de Petite-Rivière-Saint-François en partenariat avec la municipalité, l’ATR de Charlevoix, la MRC ainsi que différents commerçants régionaux  sont  fiers de vous présenter ses tout nouveaux circuits de motocyclettes intitulés: Charlevoix à moto. Trois parcours, trois boucles sinueuses faisant explorer les montagnes de l’arrière pays, ayant comme point de départ et d’arrivée le quai de Petite-Rivière-Saint-François  et son magnifique Parc des Riverains. Ces boucles de différentes distances 115Km, 145Km et 185Km permettent  de mettre en valeur la municipalité de Petite-Rivière-Saint-François, plus vieux lieu de peuplement de Charlevoix, mais aussi de découvrir ou de redécouvrir les somptueux paysages de cette région située entre le Fleuve Saint Laurent et ses majestueuses montagnes du bouclier canadien.

Restez au courant, c'est par ici